Top
UABD_cremecreme

Interview « Kaboom! » – Un amour de BD

2016-02-14 22_07_54-Interview « Kaboom! » _ Un Amour de BdUne fois n’est pas coutume, c’est notre partenaire Kaboom! que nous mettons sur le grill

Emission de TV ou de Web ? Piloté par des pros ? Pour qui ? Pourquoi ? Toutes ces questions (et pas mal de réponses) dans cette longue interview de Thibaud Fontenoy, co-créateur de Kaboom!

En 2 phrases, c’est quoi “Kaboom” ?
“Kaboom!” c’est la seule émission TV et web spécialisée BD en francophonie (et gratuite avec ça!).
La diffusion web nous permet une reconnaissance très large mais notre en presence en TV (uniquement en Belgique pour le moment) nous apporte la crédibilité et nous permet de toucher le “grand public” qui n’est pas forcément un adepte du 9e art.
Pour certains auteurs, savoir que nous sommes diffuses en TV est un gage de qualité.

A qui vous adressez-vous ?
On a pas choisi un “coeur de cible” bien particulier. On va dire qu’on s’adresse aux 20-77 ans. Une emission avec Scott Mc Cloud ne touchera pas le meme public qu’une emission sur le manga. Et c’est tant mieux. On cherche à varier les plaisirs.

C’est une émission de spécialistes ou grand-public ?
“Kaboom!” se situe entre les deux. Ce n’est pas une émission de grands spécialistes, car moi-même, je n’en suis pas un. Il y a quatre ans, j’étais un lecteur de BD “lambda” (SODA, Cédric, Michel Vaillant,…). Etant donné que je me charge des interviews, j’ai tendance à aborder des questions que je me pose personnellement. Tandis que mon collègue Patrice (réalisateur) intervient pour les questions plus technique liées au dessin, au decoupage, etc. A ce moment là, j’écoute et j’apprends. La valeur ajoutée de l’émission, c’est le style de l’interview, qui se rapproche d’une simple discussion. J’aime l’idée que les auteurs s’adresse à moi, Thibaut et pas à un journaliste. D’ailleurs, la plupart du temps nous passons une journée complete ensemble pour 12 minutes d’émission.

Thibault (Fontenoy), tu es producteur / journaliste / présentateur…Un véritable homme-orchestre. C’est toi “Kaboom!” ?
Nous sommes trois “producteurs” réuni au sein de “Bangarang”, notre société de production. Moi, j’ai un rôle de journaliste et de présentateur. Je m’occupe aussi de la communication et de la recherche de partenaires. Patrice Gautot est le réalisateur/monteur. C’est lui qui donne à “Kaboom!” cette patte au montage. Et enfin, Alain van de poele qui est notre cadreur.

Si une chaîne de télé devait produire la même émission avec cette qualité technique, cela exigerait plus de monde, croyez-moi. On est un peu “au four et au moulin”, mais c’est aussi cela qu’on aime, le coté “à la bonne franquette”. Pour la petite histoire, nous réalisons KABOOM! À côté de nos jobs respectifs (moi dans une maison d’édition en BD, Patrice dans la pub TV et Alain dans une imprimerie de presse). Cela complexifie encore un peu la donne.

Le résultat est très “pro”, comme par exemple sur le dernier “Soda”…
C’est notre but, mais en même temps, cela nous dessert un peu. Quand on voit le résultat, il est difficile d’imaginer que nous ne sommes que trois personnes. L’émission nous accapare Trois à quatre jours par mois…

Comment choisissez-vous les auteurs que vous interviewez ? Quels sont les critères ?
On fait ça un peu au “feeling”. La première interview (Mathieu Lauffray), c’était un coup de coeur. Après, les attachés de presse font aussi leur travail.
A nouveau, l’objectif, est de varier les plaisirs et donc les maisons d’éditions et les projets, comme lorsque nous avons rencontrés Cornette et Constant pour “Le Sourire de Mao” avec “Futuropolis”, Louise Joor pour “Kanopé” ou quand nous faisons un sujet plus reportage sur les jeunes auteurs à Angoulême.

Idéalement, une émission mensuelle de ce type devrait durer 26 minutes. Ou alors, en hebdomadaire, 10/12 minutes par semaine. Il y a tellement de choses à découvrir… Mais pour ça, nous avons besoin d’argent et donc de partenaires… Une emission KABOOM! Telle qu’elle est présentée actuellement nous coûte, en moyenne, 6.000 euros.

Vous étiez diffusés sur la “RTBF” (la TV belge publique), et maintenant sur “Club RTL” et “Plug RTL”. Qu’est-ce qui s’est passé ?
A l’origine, la rencontre avec la RTBF a été possible, car je travaillais sur une autre emission diffusee sur une de leurs chaines. On fournissait gratuitement l’émission au diffuseur, en retour, KABOOM! Gagnait en visibilité.
Dans un premier temps, nous étions diffusé sur “La Trois”, une chaîne sans pub. Nous ne pouvions donc pasmettre les logos de notre partenaire de l’époque “Les Librairies Slumberland”. Après moulte discussions, nous avons obtenu de diffuser KABOOM! sur “La Deux” avec donc plus d’audience et la possibilité d’exposer nos partenaires d’aide à la production. Au dernier moment la RTBF s’est rétractée, nous stipulant que les règles du jeu n’avaient pas change, qu’ils etaient tjs d’accord de diffuser l’émission gratuitement mais sans notre partenaire. Avec pour consequence qu’après plus d’un an d’une belle collaboration, Les Librairies Slumberland ont du se retirer du projet par manqué de visibilité.

La chance ou/et la qualité de l’émission ont fait que nous avons été contactés quelques semaines plus tard par le groupe RTL Belgique. Ils ont diffuse notre emission consacrée à la sortie de SODA et nous sommes depuis en tractation pour que cette experience se perpétue. Notre seul “demande” étant de pouvoir donner la visibilité que mérite les partenaires qui permettent à Kaboom! de survivre. L’idée n’est pas d’en faire un “The Voice 2” avec placement de produits à la pelle. Juste de s’entourer de gens intéressés (magazine, école de BD, libraire, etc.) par la BD pour faire un truc qui tienne la route !

L’avenir, c’est quoi ?
Mon idée à plus long terme, c’est de dépasser le cadre de l’émission et de mettre en place une plate-forme dédiée à la BD où seraient réuni emission TV, article de presse, école de BD, séquence radio, libraires,… Et enfin et surtout des partenaires pour nous soutenir dans cette géniale aventure. Je crois que nous sommes trop nombreux à travailler chacun de notre côté, j’aimerais vraiment fédérer un peu mais pas autour de nous ou de Kaboom! Mais autour de la BD.

Lien Un Amour de BD

Comments are closed for this post.